titre3.jpg

POUR LIRE OU MÉDITER LES TEXTES BIBLIQUES CHOISIS POUR LA CÉLÉBRATION DU

20e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE...

Voir les détails


CETTE SEMAINE, L'OBJECTIF-VIE PROPOSÉ :

Je trouve une façon, cette semaine, de lutter « contre le péché » :
intervenir dans un cas d’injustice, favoriser une
réconciliation...

Voir les détails


ÉCHOS DU VATICAN

23 FÉVRIER 2016…

Voir les détails


SIGNES D'ÉVANGILE -

DANS LE DIOCÈSE DE SAINT HYACINTHE (TVCOGECO)…

Voir les détails


VOUS DÉSIREZ FAIRE BAPTISER VOTRE ENFANT?...

Voir les détails


VOTRE CONTRIBUTION FINANCIÈRE

EST TOUJOURS LA BIENVENUE…

Voir les détails

VISITES À DOMICILE
POUR LES PERSONNES AGÉES OU MALADES.
Ces personnes n'ont qu'à téléphoner au 450-658-1671…

Voir les détails


LE PROGRAMME PAIR :

UNE PRÉSENCE RASSURANTE POUR LA SÉCURITÉ DES AÎNÉS

Voir les détails


BESOIN DE BÉNÉVOLES

AU CAB LA SEIGNEURIE DE MONNOIR…

Voir les détails


LA POPOTE ROULANTE DU CAB LA SEIGNEURIE DE MONNOIR

Un service de première ligne pour le maintien à domicile…

Voir les détails


MERCI À NOS ANNONCEURS !

ILS NOUS SOUTIENNENT….ENCOURAGEONS-LES !....

Voir les détails


L'ENTRAIDE PLUS À CHAMBLY :
CENTRES D'ACTIVITÉS DE JOUR POUR LES AÎNÉS ET AIDANTS NATURELS :

LES SERVICES QUI Y SONT OFFERTS…

Voir les détails

MOUVEMENT DES TRAVAILLEUSES
ET TRAVAILLEURS CHRÉTIENS (MTC)

AVIS AUX PERSONNES INTÉRESSÉES…

Voir les détails

LES EXERCICES SPIRITUELS DE SAINT IGNACE

DANS LA VIE COURANTE…

Voir les détails

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS

SUR L'AQDR…

Voir les détails

FUNÉRAILLES

EN PRÉSENCE DE L'URNE….

Voir les détails

POUR LES COUPLES QUI DÉSIRENT SE MARIER À L'ÉGLISE le samedi après-midi.
Pour informations, inscription et préparation : Gérard St-Pierre, ptre au 450-658-1671…

Voir les détails


POUR DES CŒURS ET

DES BRAS SUPPLÉMENTAIRES…

Voir les détails

MERCI POUR VOS COMMENTAIRES
SUR LA CONCEPTION DE CE SITE OU SUR D'AUTRES SUJETS…..
NOUS VOUS INVITONS A LES LIRE…

Voir les détails


LAISSER UN HÉRITAGE SPIRITUEL

À L’OCCASION D’UN DÉCÈS…

Voir les détails

POUR CONSULTER L'AGENDA DES ACTIVITÉS
DE LA SEMAINE EN COURS

ET À VENIR DANS L'IMMÉDIAT….

Voir les détails


CONSULTER LE CALENDRIER MENSUEL
POUR Y DÉCOUVRIR LES ÉVÉNEMENTS À VENIR
ET LE TEMPS LITURGIQUE…

Voir les détails


CENTRE D'ÉCOUTE

POUR LES AÎNÉS…

Voir les détails

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23

21e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE


PORTE ÉTROITE, LARGE MISÉRICORDE

Avez-vous eu l’occasion de passer par une « porte de la miséricorde »? Je dois dire que j’ai de la chance : comme j’habite juste en face de la cathédrale de mon diocèse, je peux franchir souvent celle qu’on y a aménagée. Elle est large, bien visible, décorée avec simplicité, accessible à tous. C’est à l’image de ce que le pape François a voulu : que nous puissions, grâce à ces diverses portes, approfondir l’immense miséricorde de Dieu désirant accueillir tous ses enfants.

Alors comment comprendre les paroles de Jésus qui, aujourd’hui, nous parle d’une porte étroite, voire fermée? Dietrich Bonhoeffer a été de ceux et celles qui ont vécu et prêché un christianisme très exigeant. Il a cherché à passer par la porte étroite, mais la clef qu’il a trouvée est étonnante : c’est Jésus lui-même. Il suffît de le suivre pas à pas, de garder les yeux fixés sur lui pour franchir cette porte sans inquiétude. Mais dès que nous commençons à avoir peur, à douter de notre capacité à y entrer, à nous demander combien de personnes pourront la traverser, c’est alors que nous passons à côté d’elle, car ce n’est plus Jésus que nous regardons, mais nous-mêmes. Laissons donc la crainte de côté et entrons dans la joie que Dieu nous offre, les yeux tournés vers le Christ miséricordieux.

Marie-Pierre Delorme

PRIONS EN ÉGLISE | 21 AOÛT 2016

Retour au début de la page

UN MOT DE NOTRE PASTEUR

Vingtième dimanche ordinaire, 14 août 2016

Combien coûte un miracle ?

Tess avait 8 ans quand elle entendit sa mère et son père parler de son petit frère Andrew.
Tout ce qu'elle savait c'était qu'il était très malade et ils n'avaient plus un sous. Ils déménageraient dans un mois dans un tout petit appartement parce que son père n'avait plus d'argent pour payer les factures du médecin et de la maison.

Seulement une chirurgie très coûteuse pourrait sauver son petit frère maintenant et il n'y avait personne pour leur prêter de l'argent. Elle entendit son père chuchoter à sa mère qui était en larme et désespérée " seulement un miracle peur le sauver maintenant. "

Tess alla dans sa chambre et sortit un pot en verre d'une de ses cachettes. Elle renversa tous les sous sur le plancher et les compta soigneusement à trois reprises. Le total devait être exact. Pas de place pour une erreur. Soigneusement elle replaça les pièces de monnaie dans son pot et ferma le couvercle. Elle sortit par la porte arrière et se rendit à la pharmacie. Une grande enseigne rouge d'un chef indien au-dessus de la porte. Elle attendit patiemment le pharmacien pour avoir toute son attention mais il était trop occupé. Tess croisa ses pieds de façon à faire du bruit. Rien. Elle s'éclaircit la gorge avec le bruit le plus répugnant qu'elle pouvait faire. Pas bon ! Enfin elle a pris 25 cents dans son pot et l'a cogné sur le comptoir de verre. Cela avait marché.

" Que veux-tu ? " demanda le pharmacien, je parle à mon frère de Chicago que je n'ai pas vu depuis très longtemps, lui dit-il sans attendre une réponse à sa question." Bien je veux te parler au sujet de mon frère " répondit Tess avec le même ton. "Il est vraiment, vraiment malade… et je veux acheter un miracle."

" Je demande pardon " dit le pharmacien

" Son nom est Andrew et il a quelque chose de mauvais qui grossit à l'intérieur de sa tête et mon papa dit que seulement un miracle peut le sauver maintenant, alors combien coûte un miracle ? " " Nous ne vendons pas de miracle ici petite fille. Je suis désolé mais je ne peux t'aider " dit le pharmacien plus doucement. " Écoutez, j'ai de l'argent pour payer. Si ce n'est pas assez je trouverai le reste, dites-moi juste combien il coûte ? "

Le frère du pharmacien était un homme grand et bien habillé. Il se pencha vers la petite fille et lui demanda : " quel genre de miracle ton frère a-t-il besoin ? " " Je ne sais pas " répondit Tess. " Je sais qu'il est vraiment malade et maman dit qu'il a besoin d'une opération. Mais mon papa ne peut pas payer alors je veux utiliser mon argent. "

" Combien tu as ? " demanda l'homme de Chicago " Un dollar et onze cents " répondit Tess tout bas, " et c'est tout l'argent que j'ai, mais je peux en obtenir plus s'il le faut. "
" Bien quelle coïncidence, " a sourit l'homme, " un dollar et onze cents, le prix exact d'un miracle pour les petits frères. " Il prit l'argent dans une main et avec l'autre main, il saisit sa mitaine et dit : " Emmène-moi où tu demeures. Je veux voir ton frère et rencontrer tes parents. Voyons si j'ai le genre de miracle dont tu as besoin. "

Cet homme bien habillé était le Dr Carlton Armstong, un chirurgien, se spécialisant dans la neuro-chirurgie. L'opération a été faite sans coûter un sous et rapidement Andrew était de retour à la maison et se portait bien. Ses parents parlaient de la série d'événements qui les avaient menés au bout de ce chemin. " Cette chirurgie " chuchota sa mère, " fut un vrai miracle… " "Je me demande combien il aurait coûté ? " Tess sourit. Elle savait exactement combien le miracle avait coûté… un dollar et onze cents… plus la foi d'un enfant. Car les miracles ne se produisent que pour ceux et celles qui y croient.

Où en est rendue ma foi ? Oui, la foi peut faire des miracles.

Retour au début de la page

LUNDI 22 AOÛT : LA VIERGE MARIE REINE


Retour au début de la page

MARDI 23 AOÛT : TEMPS ORDINAIRE OU SAINTE ROSE DE LIMA


Retour au début de la page

MERCREDI 24 AOÛT : SAINT BARTHÉLÉMY


Retour au début de la page

JEUDI 25 AOÛT : TEMPS ORDINAIRE OU SAINT LOUIS DE France OU SAINT JOSEPH DE CALASANZ


Retour au début de la page

VENDREDI 26 AOÛT : TEMPS ORDINAIRE


Retour au début de la page

SAMEDI 27 AOÛT : SAINTE MONIQUE


Retour au début de la page